Livraison en 48h. Colissimo La Poste.

5 activités inspirées des jeux du Moyen Âge

09 janvier, 2018

Les châteaux forts et les princesses font toujours recette auprès des enfants. S’il est toujours pertinent de laisser à leur portée quelques bouts de tissu, de carton et de bois pour que les petits puissent se déguiser, construire leur château et se lancer dans un tournoi à l’épée épique, d’autres jeux venus du Moyen Âge retiendront toute leur attention.

 

Jeu du Moyen Âge

 

Le jonchet, encore mieux que le mikado

Vous connaissez le principe du mikado, ces minces brindilles de bois, aux bouts colorés, que l’on doit déplacer et retirer sans faire bouger les autres ? Ce jeu de dextérité devient encore plus impressionnant quand il nécessite la manipulation de grandes branches ou bâtons arrondis.

Le jonchet est un jeu venu du temps jadis, qui prend plutôt place en extérieur, ne serait-ce que par l’espace qu’il nécessite. Les plus jeunes devront parfois se faire aider pour tirer vers eux les plus grandes branches et cette coopération rend la partie encore plus plaisante.

 

La soule, ancêtre du football et du rugby

Les jeux de ballons permettent de se défouler… même si vous n’avez pas de ballon à disposition. La soule est un sport médiéval qui peut se jouer même avec un bout de tissu roulé en boule. Le but est tout simplement de le déposer dans la base du camp adverse.

Et, pour y parvenir, toutes les techniques sont autorisées !
Il n’y a pas de hors-jeu, pas de règle sinon celles que vous décidez de mettre en place… Le plus difficile est d’ailleurs de canaliser les joueurs qui prendront un malin plaisir à tenter de nombreuses techniques pour parvenir à leurs fins.

 

Le chamboule-tout, adresse, force et précision

Le chamboule-tout avait disparu un temps, il est maintenant de toutes les fêtes d’école. Il suffit de quelques boîtes de conserve empilées sous la forme d’une pyramide pour en réaliser un prêt à l’emploi.

Rendez-le encore plus intéressant en prévoyant un après-midi pour le décorer, soit avec de la feutrine collée dessus (ce qui assourdira le bruit de leurs chutes), soit avec de la peinture métallique.

L’intérêt de ce jeu est que toutes les générations peuvent s’y affronter, et qu’il permet de tenir des comptes, comme de réaliser des exploits, à moindres frais.
Les jeux de plateaux, pour les journées plus calmes

L’époque médiévale était aussi une grande amatrice de jeux de plateau. Parce que le temps n’est pas toujours au beau fixe, vous pourriez bien puiser dans leurs ressources pour y trouver de quoi vous divertir.

Si le jeu de l’oie n’a jamais démérité, le nain jaune a connu des hauts et des bas. Un jeu de cartes, quelques jetons et un plateau orné de quelques cartes prédéfinies suffisent à la poursuite de quelques parties.

 

Créer sa tapisserie, c’est simple comme un bout de fil

Saviez-vous qu’il suffit d’un carton rigide, d’un peigne et de fils de laine pour créer un métier à tisser ? Ce loisir revient à la mode et, en suivant leur inspiration, les enfants pourront créer des décorations pour leur chambre à la manière des dames de jadis.
Voilà qui peut même être l’occasion de créer des petits cadeaux à offrir, en respectant les couleurs préférées de leur destinataire.

Tous les jeux qui nécessitent plus d’imagination que de matériel peuvent être transformés pour être revus à la sauce médiévale. Finalement, pour créer un jeu du Moyen ge, il suffit de transformer le méchant en dragon et le héros en chevalier ! Et si vous remplaciez la queue de l’âne, qu’il faut accrocher les yeux bandés, par le dessin d’un château auquel une tour manque ?



Guide des tailles