Livraison en 48h. Colissimo La Poste. Frais de livraison gratuits dès 70€ d'achat.

Quand le cinéma américain s’inspire du Moyen Âge

23 janvier, 2018

Le Moyen Âge a réussi à s’imposer de manière historique sur les écrans des jeunes et des moins jeunes. Il prend même parfois des formes presque insoupçonnables et il faut être un véritable passionné de l’époque médiévale pour le reconnaître. Prêtez-vous au jeu et découvrez quelles sagas, parmi les plus populaires du moment, s’inspirent (plus ou moins librement) des chevaliers d’antan.

 

Star Wars, ou quand les épées se transforment en sabres laser

Depuis que Star Wars est devenu une franchise, rachetée par Disney, ses plus ardents défenseurs peinent à y reconnaître ce qui leur plaisait dans la trilogie originale. C’est peut-être parce que les scénaristes et réalisateurs actuels oublient de puiser dans le même réservoir que George Lucas à son époque.

Si je vous parle d’un jeune homme, fils caché d’un roi puissant, élevé loin de la cour sans connaître ses origines et qui les découvre, en même temps que ses pouvoirs, grâce à un mentor plus âgé que lui…

Raconté comme cela, il est difficile de faire la différence entre la légende arthurienne et celle du jeune Luke Skywalker, n’est-ce pas ? L’analogie est encore plus troublante quand on se rappelle que tous deux héritent d’une arme magique et se retrouvent pris au piège d’un triangle amoureux (heureusement résolu quand Leia est identifiée comme la sœur du héros dans la version plus moderne de ce conte). Tous deux devront également restaurer ou initier un ordre de chevaliers vertueux voués à défendre le bien.

Cette lecture vous amènera certainement à voir avec un autre œil cette saga de space opera qui déroute parfois ceux qui la découvrent pour la première fois.

Game of Thrones, ou le medieval fantasy

Game of Thrones se place d’emblée dans un univers médiéval. Ces châteaux, ces rois, ces chevaliers et ces combats à l’épée ne sauraient mentir.

Mais la saga ne se contente pas de s’inspirer aux éléments réels et historiques. Les dragons, pour ne citer que ces bêtes fantastiques, étaient aussi présentes dans les gestes arthuriens. Leurs héros sont ainsi confrontés à des géants, mandragores ou autres personnages malveillants, quand ils n’utilisent pas des artefacts aux pouvoirs magiques pour se sortir de situations périlleuses.

Les références historiques sont d’ailleurs plus nombreuses qu’on ne le croirait à première vue : dans ses livres GRR Martin fait mourir Kal Drogo à la manière d’Attila et le fameux mur protégé par la Garde de nuit n’est pas sans rappeler le mur d’Hadrien.
L’auteur lui-même se vante que les réactions de ses personnages, notamment celles qui nous semblent les plus violentes, correspondent aux critères réels de l’époque médiévale. Point de douceur pour lui dans les châteaux !

Guide des tailles