Livraison en 48h. Colissimo La Poste. Frais de livraison gratuits dès 70€ d'achat.

Etendard 4 flammes - Comté de Vermandois

Guide des tailles
Taille
De vrais blasons    Vraiment résistant    Histoire pour de vrai

Description

 

Brandissant son étendard dressé sur son mât, le chevalier en herbe, n’aura qu’une idée en tête : Courir le plus vite possible pour faire voler ses couleurs ou l’agiter pour célébrer sa victoire !

Recto : Encerclant la croix de Jérusalem, 12 blasons des principaux chefs de la première croisade (Roi de France, Pape Urbain II, Alexis 1er Comnène, Geoffroy II de Vendôme, Enguerrand 1er de Coucy, Robert II de Flandre, Alain IV de Bretagne, Godefroy de Bouillon, Raymond de Saint-Gilles, Adémar de Monteil, Robert II de Normandie, Frédéric Barberousse).

Verso : La croix de Jérusalem cerclée du cri de guerre des capétiens « Montjoie ! Saint-Denis ! »

Le modèle comprend : L’étendard et un mât en bois (longueur 50cm, diamètre 1cm)

Accessoires en sus.

 
                              

Composition 

• Coloris tissus exclusifs Premiers de Classe, 100 % coton.


• Par précaution, nous préconisons un lavage à sec.


• Couvrir l’étendard d’une pièce de tissu en coton au repassage, programme synthétique pour protéger les encres de la sérigraphie.

 

 

L'histoire du Comté de Vermandois

Le Vermandois est érigé en comté par Louis Ier dit "le Pieux" (778 - 840), fils de Charlemagne (742 - 814)
Le nom des Vermandois est directement dérivé de celui de Viromandui par l'adjonction du suffixe-ensis, "relatif à" (à l'origine de certaines terminaisons françaises en -ois).
Hugues 1er de Vermandois (1057 - 1101). Frère du Roi Philippe 1er (1052-1108)
Hugues prend la croix avec Godefroy de Bouillon et combat au siège de Nicée.
Après la prise d'Antioche, où il gagne le surnom de "Grand", les Turcs assiègent la ville.
Découragé, il abandonne les Croisés et revient en France sans avoir accompli son vœu.
La prise de Jérusalem le 15 juillet 1099 le couvre de honte. Pour réparer son manquement, il repart en Palestine; il est blessé dans un combat et meurt à Tarse, en Cilicie.
• Epouse : Adélaïde de Vermandois.
• Père : Henri 1er de France - Mère : Anne de Kiev.


Produits associés


Guide des tailles